Scotche tes potes comme Wes Naman

Même le photobooth d’Apple ne lui arrive à la cheville. Un poil zinzin, le photographe Wes Naman use de ruban adhésif sur le visage de ses cobayes. Pour un effet hilarant anti-photogénique! Scotchant!

La panoplie de l’hideux, nez aplati, oreille décollée, lèvre de traviole, sourcils du chaos! Ne pas y voir là un pied de nez aux diktats de la mode même si ces images font penser à la publicité d’une crème réparatrice anti-laideur Nivea. Car Wes Naman, ne s’éternise pas sur le sujet et la joue franco pour Konbini :

« J’aime les photos à la fois marrantes et bizarres. Je me rappelle que gosse, j’aimais jouer avec du scotch et je m’en mettais sur la tête. Récemment, mon assistant Joy Godfrey et moi , on s’est amusé dans le studio […]. Et il y avait du scotch qui traînait. On s’est donc entouré nos visages de ruban adhésif en pensant que ce serait drôle. Ce n’est qu’à ce moment là que j’ai compris l’intérêt esthétique du projet. »

Là où le concept « difforme » stagne dans le déjà vu, le photographe américain prouve que parfois tous les effets spéciaux du monde ne suffisent pas à voler la vedette à une simple idée farfelue. La formule ici est plus utile que Pythagore : Un rouleau de scotch supplanté d’un fou rire, une bande d’amis prêt à se laisser scotcher le faciès et une forte dose de créativité!

Digne d’un « freak show » cette série « Invisible Tape » dépasse même le stade de l’humour pour s’inscrire dans une logique artistique de l’horreur et de la répulsion. Avec Wes Naman, c’est du quitte ou double!

image image image image image image image image image image image image image image

Publicités