FOCUS SUR STEVEN HARRINGTON ET SON EXPO « WAVY DAYS » CHEZ COLETTE


Fada de palmiers funky, l’artiste/designer de Los Angeles Steven Harrington et ses créations pop psychédéliques ultra colorées font des vagues jusqu’au 26 septembre au sein de l’incontournable concept store « Colette » à Paris.

A décoller la rétine! En vedettes, 16 toiles récentes peintes à la main, 15 dessins au crayon, 2 nouvelles œuvres sculpturales, et un poster géant sérigraphie en exclusivité. Joueur artistique lumineux, indéniable flambeur de couleurs et respirant la joie de vivre, Steven Harrington s’est inspiré ici de l’ambiance solaire régnante sur la côte ouest américaine et son « California Dream » afin d’éclabousser de sa technique et de sa folie exotique iconique les puristes d’art contemporain.

Né et basé à Los Angeles, c’est dans son studio « National Forest » entouré d’une nature verte pomme resplendissante qu’il squatte la majeure partie du temps! Un havre d’inspiration qui en réalité y est pour beaucoup dans son style anti-dépression : « 40% de mon travail est étroitement lié au climat Californien et à la vie locale suburbaine. La nature colorée et l’optimisme derrière cela ainsi que le sentiment de voyager, ont un impact direct sur la manière de penser et par extension sur le rendu des créations. Collaborer avec des designers de Paris et d’ailleurs en Europe m’a permis de réaliser que vivre sur cette partie de la planète a conditionné ce que je suis artistiquement. »

« Wavy Days » exposition Steven Harrington jusqu’au 26 septembre chez Colette, 213 rue Saint-Honoré Paris 1er.



image image image image image image image image image image image

Publicités