Des peintures de maîtres copiées-collées dans un paysage urbain

Alexey Kondakov, directeur artistique Russe a de la suite dans les idées. Notamment quand il s’agit de mixer les époques avec photoshop. Ainsi Kiev et son quotidien pittoresque se voit squatté par des oeuvres d’art picturales d’hier. Quand le baroque et le néo classique voyagent au XXI ème siècle.

Les nymphes de Bouguereau à l’arrière d’un bus aguichant le satyre, la Madalena de Francesco Furini pensive dans un restaurant Hallal, Venus et Adonis de Lucas Cambiaso en mode préliminaires sauvages sur un banc public… Ces collages numériques où des peintures de maîtres de différentes époques s’échappent de la toile pour écumer les rues de la capitale Ukrainienne, jonglent entre poésie et ironie.

Comme si Alexey Kondakov, fada de science fiction, avait voulu donner une dimension futuriste au passé et non pas l’inverse. Un changement de décor post-moderne surprenant et pour le coup cache-misère.

image
Le chant des Anges, Bouguereau
image
Venus et Adonis, Lucas Cambiaso
image
La Madalena, Francesco Furini
image
Apollon, Nicolas Regnier
image
Le Baiser, Francesco Hayez
image
La jeunesse de Bacchus, Bouguereau
image
Les nymphes et le satyre, Bouguereau
image
David et Golliath, Caravage
image
Le trône de Bacchus, Caesar Van Everdingen
image
L’éveil du coeur, Bouguereau

Publicités