Young love – Des portraits intimes de jeunes amoureux avec un grand A

Young love book

Une jeunesse en couple, photogénique, impétueuse et pas vraiment pudique. La photographe de mode et lifestyle Karen Rosetzsky divorce avec ses habituels clichés rock and roll et crapahute désormais à droite, à gauche en quête de chair fraîche amoureuse.

Publié en septembre 2015, son livre Young Love sacralise l’intimité mouillée et innocente de jeunes Roméo et Juliette dénichés à Amsterdam, Berlin, Paris, Prague et même à Cap Town en Afrique du Sud.

S’immiscer dans une chambre à coucher, synonyme de défense d’entrer ou sur une crique là où la nudité des corps s’exprime quand on est deux, Karen Rosetzsky s’en estime chanceuse et révèle à travers ses clichés bruts tout l’aspect naturel des caresses de l’amour sans inhibitions. Son secret? Shooter en 15 minutes afin d’éviter le surjeu et le manque de spontanéité. Avec cette mordue de rock and roll et de Jim Morrison, pas de gène ni de timidité incontrôlée, les relations apparaissent ardentes, dotées d’une alchimie plus vraie que nature.

« Je crois totalement en l’amour monogame, j’aime ce sentiment de vivre avec un partenaire de longue durée et cette force grandissante à deux, en équipe. »

Son projet tire sa génèse de son propre vécu ou plutôt d’une fougue résolue lorsqu’à peine âgée de 23 ans, elle quitta sa Hollande natale afin de rejoindre son petit ami au Danemark, qui deviendra par la suite son époux. Oh que c’est beau l’amour avec un grand A!

image image image image image image image image image image

                         All images © Karen Rosetzsky

Publicités