M.I.A balance une démo « Platforms », un album à venir?

Après « Canseecando » et « Gold », M.I.A trouve le temps entre deux trois attaques ciblées sur Diplo, de poster une démo « Platforms » sur Soundcloud puisqu’elle a finalement retrouvé son password. Nonchalant, corrosif et planant mais inachevé! M.I.A a le don de faire baver d’impatience. Quand elle ne joue pas la controverse. Déjà deux ans depuis son dernier album Matangi, sans prendre une seconde pour souffler, la britannico- Sri Lankaise semble déjà chargée à bloc, les nerfs à vif. Comme si ses tribulations récentes étaient avant-coureurs d’un 5ème album. Pourquoi? Une histoire d’ex.

Son fils, sa bataille. En mars 2013, M.I.A et son fiancé de l’époque, le milliardaire Benja­min Bronf­man, se sont séparés, se livrant une guerre sans merci autour de la garde de leur fils de quatre ans, Ikhyd. L’auteur de Bad Girls s’était même emportée sur Twit­ter : «Ben, tu ne peux pas éloigner mon fils de moi, sa mère. Ce n’est pas parce que tu as l’argent que tu as tous les droits. Wow, les Bronf­man veulent m’éloigner mon fils. C’est quoi ce merdier ? Ils ne l’ont jamais vu. Chaque enfant a besoin de sa mère. J’ai grandi sans papa. Si j’avais grandi sans maman, je ne serais pas là.»

Aujourd’hui M.I.A doit se soumettre à une ordonnance restrictive l’interdisant de quitter les USA avec son enfant jusqu’à nouvel ordre. Crapahutant ici et là sur le globe, l’hipster fashionista est de plus en plus souvent séparée de son fils, parfois pendant plus de six semaines. Une plaie douloureuse, qui en toute logique, agit tel un électrochoc sur l’inspiration et vitalise la créativité des artistes avec la nécessité impulsive de cracher leurs rancoeurs sur un album thérapie.

Son récent clash avec Diplo. M.I.A règle ses comptes avec le passé, révélant avec recul lors d’un face à face accordé à Rolling Stone en mars dernier que Diplo, producteur américain et ex-petit ami avec lequel elle a notamment fait les cent coups et collaboré sur son premier disque « Arular » en 2005 – était « jaloux maladif de son succès et lui dictait sa signe de conduite depuis ses débuts. » Quand elle a signé chez Interscope, il a tout détruit dans sa chambre d’hôtel, visiblement excédé et envieux qu’un Major ne la signe. Une popularité qu’elle a enfin pu enlacer une fois la rupture amorcée avec le DJ en 2007. En a découlé la même année l’enregistrement de son deuxième album « Kala ».

Bon gamer, Diplo n’a pas nié ces propos tout en affirmant à Billboard avoir reçu des excuses de M.I.A dans la foulée, un drapeau blanc imaginaire selon la rappeuse qui « ne doit d’excuses à personne ». Surtout pas à un individu qui, dans une interview pour le NYTimes, a selon elle : « Discrédité et dévalorisé ce qui est arrivé au Sri Lanka et au peuple Tamouls pendant la guerre, c’est quelque chose qui est un peu dégoûtant. Parce qu’il y eu des conséquences réelles, des personnes sont mortes, de vraies merdes sont arrivées, et beaucoup sont toujours empêtrés dedans. « 

C’est confirmé, des mecs, elle en a marre… Son côté provocateur et polémiste allié à ses déceptions amoureuses? Un cocktail explosif tangible pour le successeur de « Matangi ».

Le Sri Lanka, elle se doit d’en rapper. En 2013, un documentaire sur M.I.A ultra attendu a avorté, le producteur Steve Loveridge lâchant l’affaire « préférant mourir que continuer » pour des raisons floues. Mais depuis, Mathangi « Maya » Arulpragasam de son vrai nom, a posté son propre trailer, bien décidée à finir la prod toute seule :

« C’est un film étrange et il n’ est pas facile à couper, c’est pas comme si la caméra me suit partout pour documenter mon putain de dressing. Si vous voulez un rockumentaire, c’est là-dedans. Puis, il y a un angle politique, je voulais tourner sur le Sri Lanka, cela me tient à coeur. Ensuite, il y a des images de mon frère quand il est sorti de prison à 16 ans. Et des images de ce gâchis fou avec ma vie personnelle. Plein de choses intéressantes introuvables dans un doc sur Beyoncé. Il est tellement compliqué. »

Si ce documentaire ne sort pas, il est fort à parier que M.I.A reprendra illico tous ses traits et se vengera dans un prochain album.

.

Publicités