Le New-York de 1983, en plein boom


Big Apple, plaque tournante du show à l’Américaine, aussi cosmopolitaine et décalée soit-elle, est réellement entrée en ébullition dans les eighties. Mode et nuits de débauche, art et crack, subculture, économie en flèche et zones entachées de crimes, une ère « Reagan » sans smartphone dont la vie quotidienne loufoque à la créativité sans fin, a été shootée par le célèbre street photographer Thomas Hoepker, sans artifices!

Plébiscité pour sa photo controversée du World Trade Center du 11/09, Thomas Hoepker, c’est 60 ans de photojournalisme et de clichés intenses témoins de la réalité d’hier, à l’esthétique à part! Membre et ex-président de l’agence Magnum, cet allemand à l’oeil vif a capturé en 1983 l’éclectisme du quotidien urbain, l’âme électrisante et les habitants aux humeurs disparates d’un New-York City ultra looké dont il est un résident de longue date! Des clichés aux détails cruciaux, insistant sur le caractère unique, acidulé et extravagant de la ville qui ne dort jamais!


image


image
image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image imageimage

Publicités