Mouvements en noir et blanc par Gjon Mili


Retour sur les prouesses photographiques du roi de la capture d´artistes en action et du flash électronique, Gjon Mili.

Albanais émigré à NY et contributeur fidèle du magazine Life, mort d’une pneumonie en 1984 alors âgé de 79 ans, le photographe Gjon Mili a laissé un héritage visuel intense derrière lui.

Adepte de la « longue exposition » alors encore inconnue à l’époque, celui qui a shooté Picasso entrain de peindre avec de la lumière, passait son temps à figer ses cobayes stars en pleine action tels que des danseuses, musiciens ou encore Hitchcock faisant le pitre! Son petit truc à lui? La photographie stroboscopique qui consiste à user d’une série de flash afin de décomposer les mouvements à haute vitesse.


image image image image image image image 00718635.JPG image image image image image image image image

Efram Kurtz

image

Publicités