Yosigo shoote la plage sous un autre angle

Farniente, bikini et photos volées! Un oeil vigilant, un rien voyeuriste! C’est un beau gosse au look de skater, bronzé et tatoué alors personne ne tirera la tronche, surtout pas mémé en maillot une pièce d’un autre siècle. Tant ce mec sait y faire sur la plage. Ses biscotos sont au placard, inutile pour lui de frimer ou de draguer, il est là sur le sable fin et mitraille ni vu ni connu avec son compact polaroid. Yosiga est un photographe espagnol 2.0, portant un regard rafraîchissant sur les plages XXL de la côte basque.

Ici, pas de bomba latina en monokini, ni de positions surnaturelles sur les nattes de plage dans le but de masquer les vagues de bourrelets. Jose Javier Serrano aka Yosigo ne se fige pas sur le sexy mais tourne autour d’un esthétique global, au naturel. Photoshop n’étant pas dans son vocabulaire.

Son petit truc en plus : le chromatisme et des plans larges en surélévation! Par instant, la confusion taraude l’esprit, utilise t’il un drone? La réponse est non et des jumelles? Pas encore. Ses photos révèlent un subtile mano à mano entre perspectives et sens du détail.

Car il en a pincé pour la photographie grâce à ses études dans le graphic design et à sa fascination pour les espaces et les lignes.

Yosigo voit ainsi l’été comme dans les 60’s à Malibu avec des couleurs pastels éclaboussantes, le culturisme en moins.

imageimageimage imageimageimage image image image image image image image imageimage image image image

imageimage

Publicités