Samantha Fortenberry ose le olé olé

Si vous deviez vous envoler vivre sur une île déserte façon Robinson Crusoé, sans la moindre once d’hésitation, vous emporteriez? Cette question, maintes fois posée dans la cour de récré, tient désormais sa variante dans la série « Suds and Smiles » de Samantha Fortenberry. L’île laissant place ici à la baignoire et son savon mousseux. 

Les cobayes à poil de la photographe d’Alabama ont eu pour consigne de s’entourer dans le bain de choses « à sens » pour eux, une fois la robe ou le caleçon tombés.

Le libre court de leur imagination baigne ici et là dans l’humour, le clin d’oeil érotique et la gaieté. Ainsi, tootie fruities, canards en plastique, pommes granny smith, oreo et téléphone rose de maman, apportent soleil, gourmandise et candeur à une nudité ronde ou poilue qui ne cesse de sourire, espiègle.

A travers ses portraits esthétiques vu d’en haut, Samantha tenait à « exposer toutes sortes de silhouettes et de corpulences afin d’en sur-ligner la beauté ». Le régime d’avant plage n’est plus utile.

imageimageimageimageimageimage

Publicités