Flirt, bisous et gorgée de soleil 80’s sur les plages de Méditerranée.

Sea, sex and sun! Photographe « cartes postales » du bohneur, encore aujourd’hui Claude Nori et ses séries made in 70´s et 80´s, aux instants de vie juvénile d’été, invite à prendre sous son bras une Lolita du sud à la peau dorée, de préférence non cagole et ainsi filer faire des galipettes de l’amour sur le sable méditerranéen!

Dolce vita, styles décontractes, mer, clopes, vespas, bisous d’amants et évasion en couleur ou en noir et blanc d’une jeunesse insouciante, loin de s’imaginer un futur au présage orageux! De l’île Italienne de Stromboli à la French Rivera, Claude Nori a shooté avec esthétisme ses aventures de vacances, le long des plages et des bars où tournait en boucle le hit de l’été 1983 « Vamos a la playa » de Righeira!

Au rythme de rencontres éphémères, ce français d’origine italienne, s’est adonné à sa désormais célèbre technique de drague, le « flirt photographique », jouant du charme exhibé de son objectif, afin de pénétrer le regard bleu azur et l’intimité de filles en bikini au minois paradisiaque, glaces à la bouche ou adossées à des décapotables, gommant pour de bon sa timidité maladive!

Diaporama de références au cinéma Italien et ses actrices sensuelles, de clins d’oeil au livre « l’aventure d’un photographe » d’Italo Calvino, sa série « L’été italien », transpire la spontanéité, arrose de fraicheur, autant qu’elle n’incite à replonger dans l’atmosphère et le bonheur sans accro d’une période où pour un flirt avec toi Claude Nori ferait d’importe quoi!

imageimage imageimage image image image image image image image image image image image image image

Publicités