Graffitivre – Le tumblr encyclopédique des pires graffitis

Gare au Vandal! Les graffitis hideux au QI proche de 0 pullulent partout, aucune ville n’échappe à ce sabotage d’anonymes. Le tumblr Graffitivre a eu l’idée de les recenser pour le meilleur comme pour le pire!

« Le graffiti doit rester un mot merdeux, une insulte aux constipés de l’esprit » martelait Salvador Dali, 26 ans après sa mort, les petits mots vulgaires ornant sauvagement les murs suivent toujours le même crédo, parfois hilarants, pseudo-poétiques mais toujours dégradants et gage de décrépitude, ces poisons des villes sont souvent nés de la griffe de pervers d’un soir, d’énergumènes en état d’ébriété persuadés de faire de l’art ou de rebelles en fleurs abonnés à l’amour du risque!

L’en atteste la sélection de graffitis les plus odieux made in france, juxtaposés pour le déplaisir des yeux sur le tumblr Graffitivre : « Vive les pengouins, morts aux vaches », « La C.I.A a buté mon chat, il était beau et noir »,  » la vulgarité a ses raisons que la raison s’en bat les couilles »

Tant d’attentions charmantes que la team du blog résume avec brio : « Le graff est au street-art ce que le vin de table est à l’œnologie. Manifestation spontanée, désordonnée et vulgaire, même pas transgressive, aucunement esthétique. Exhibition d’une pulsion psychotropée, écho d’une phrase restée trop longtemps enfermée dans la tête d’un esprit aussi égaré que farceur ; c’est la caution primitive de l’écriture de rue, une trace au posca qui jaillit sans question préalable et qui ne demande aucune réponse. Un sabotage de l’harmonie citadine qui s’offre au passant. »

image image image image image image image image image image image image imageimage image image image image image image image image image image

Publicités