Superflat & Make up – le clin d’oeil pétulant à Takashi Murakami

Quand la Make Up For Ever Academy de Paris lâchent ses fauves étudiants lors d’un concours de maquillage, des créations explosives et pétillantes de pop art nippon surgissent!

Takashi Murakami validera l’effort! S’inspirant du style « superflat » du plasticien mythique japonais qui avait exposé contre toute attente en 2010 au Château de Versailles, les maquilleurs en herbe de l’école hautement renommée Make Up For Ever, ont littéralement faire vivre les oeuvres phares de l’Andy Warhol asiatique au cours d’un battle indécis.

Je suis triste d’être comparé à Warhol, parce je ne prends pas d’acides, tu sais. Nous n’avons aucune culture de la drogue au Japon. Peut être parce que notre attitude envers le travail diffère- Takashi Murakami-

Shootées par le photographe Clovis Lalanne, ces réalisations pop acidulée et surréalistes étalent tout l’adn de l’artiste aux lunettes d´Harry Potter, à savoir une déflagration de couleurs vivides, de fleurs, crânes et yeux sous lsd.

image image image image image image image image image image image

Publicités