24h avec les filles au double visage de Sebastian Bieniek



La formule est trompe l’oeil voir loufoque, un nez, une bouche, des sourcils griffonnés à la va-vite, à l’aide de rouge à lèvres et d’un eye-liner sur la moitié du faciès de cobayes féminins photogéniques, pour un effet glam patibulaire, c’est le projet « Doublefaced » de l’artiste polonais Sebastian Bieniek.

Bouche bée! L’art de Sebastian Bieniek est vivant quoique intriguant, il a des seins, se balade dans le métro, prend une douche, fume des clopes et joue la provoc avec son gun. La routine, à la seule différence qu’il altère la logique par l’absurde avec son visage deux ou trois en un. Oui comme pour beaucoup de schizophrènes ou non, plusieurs personnalités gravitent en lui d’où l’expression « révéler son vrai visage. »

C’est d’ailleurs grâce à sa série « Doublefaced » et à cette idée farfelue de dessiner une tête sur les joues d’une modèle mystérieuse, uniquement avec du maquillage, pour ensuite la shooter dans sa vie quotidienne, qui a propulse la visibilité de Sebastian Bieniek, artiste et réalisateur basé à Berlin, aujourd’hui considéré comme l’un des plus influents de la capitale allemande et véritable phénomène sur internet, suscitant même le désir d’imitation chez certain comme Pharrell Williams dans son clip « Marilyn Monroe ». En mars dernier, lors de la Paris Fashion Week, le créateur prodige Jacquemus a fait appel a lui afin de refaire le portrait de ses mannequins pour son show, même Cara Delevingne et ses sourcils ultra épais y est passée.


bieniekphotographybieniekphotography2bieniekphotography3-1bieniekphotography6bieniekphotography9double-1bieniekphotography12double-5double-6Sebastien-Bieniek-13tumblr_mvul9nbxpk1rpowflo1_5001Doublefaced-2


Publicités