La dernière fabrique de cassettes audio se situe dans la ville des Simpsons et elle cartonne


La K7 audio is not dead! On le savait déjà, les irréductibles des 80s n’en démordent pas, le marché subsiste, Sony va s’y « re »greffer et des labels de musique lo-fi à l’instar de Burger Record optent encore pour ces rectangles à bande et leur prix bas afin de sortir le plus d’albums possible. Mais qui conçoit encore ces vestiges de l’air du Walkman et du Ghettoblaster? La National Audio Company.

C’est la seule et l’unique, basée à Springfield dans le Missouri, oui la ville des faciès jaunes superstars! Cette fabrique ouverte depuis 1969 ne s’est jamais aussi bien portée depuis sa création en enregistrant actuellement des ventes record, étrange? Pas tellement, sans véritable concurrence sur le marché des cassettes vierges depuis les 90s et l’arrivée inquisitrice du CD, l’usine profite depuis deux ans d’un retour sur le devant de la scène de ce format, « ce qui a probablement élargi notre business si rapidement est le mouvement rétro, il y a une forte nostalgie de tenir une cassette audio entre ses mains », explique le boss des lieux Steeve Stepp , au site Bloomberg.

En chiffres, la National Audio Company c’est 10 millions de K7 produites en 2014 et un CA en hausse de 20%. Dealant avec des majors tels que Sony Music Entertainment, Universal et une armada de groupes indie, 70% de ses ventes proviennent de cassettes de musique, le reste étant des bandes vierges! Metallica, groupe vieillissant mais culte, a d’ailleurs ressorti en mars dernier sa première démo, No Life ‘Til Leather parue en 1982, sur ce format vintage, qui est donc loin d’avoir dit son dernier mot!


Visite dans la National Audio Company (Via Bloomberg, en anglais)


Affiches publicitaires du Walkman SONY des 80s

image image image image image image

Publicités