Road trip en Bretagne sans en faire une montagne

Janine mizera

Un sac à dos, le coeur palpitant pour l’aventure, du style mais pas signé « Petit Bateau », une poignée d’amis bien lunés à tendance marin des terres, la photographe allemande Janine Mizera s’en est allée pérégriner pendant 15 jours en Bretagne et grâce à elle, Saint Malo n’a jamais été aussi hype!

Des clichés folk presque intimes, parfois à l’orée d’un lookbook inspiré, captant l’essence poétique et médiévale de la Bretagne, le tout entre détente, robes des champs et sourires de dents blanches. Ce road trip ne cherche pas à frimer ici avec ses tons pastels et vintage, il se laisse au contraire siroter sans prise de tête avec les yeux, évitant les bains de touristes, pour se retrouver nez à nez avec des terres de légende sans artifices.

Sans forcer la main, le carnet de voyage de Janine Mizera vient alors ajouter son grain de sel, sous forme d‘invitation à tout claquer, surtout Paris, afin de rejoindre la photographe au petit matin et ainsi saluer la mer :

« Je ressens un amour inconditionnel pour le caractère dramatique de la Bretagne. L’âme sauvage et imprévisible de cette côte magique. Je me sens à la maison, même si je n’y suis jamais allée avant, comme si j’y avais vécu toute ma vie. La coquille rugueuse de cette côte pure et sans fin, me rend curieuse. Je veux aller plus loin, je veux observer la marée dans sa colère incontrôlable, ses falaises de granit dans des teintes de rose émergeant de la mer. »

image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image

imageAll images © Janine Mizera

Publicités