Virée dans les quartiers invisibles de la jeunesse de Paris

i-D Vice et le réalisateur frenchy Cyprien Clément-Delmas n’ont pas la mémoire d’un poisson rouge, encore moins depuis qu’un journaliste de Fox News ait atteint l’an dernier le paroxysme de l’ineptie en qualifiant le 9ème arrondissement de Paris de « zone de non-droit », en marge du massacre de Charlie Hebdo. Remettre les points sur les « i » en vidéo semblait alors une idée toute trouvée. Mission accomplie, sans politique ni débat, avec pour seul juge de paix un visuel artistique décomplexé, révélateur de vérité. Plus fort que les mots!

Le pitch? Réunie sur le cour de basket-ball vivifiant de Pigalle, une jeunesse pro-active, débordante de créativité, se laisse suivre dans un quotidien rythmé de danse hip-hop, de sport et de soirées underground. Un hymne à une jeunesse inoffensive, aux images en forme de piqure de rappel : Non Paris n’est pas qu’une ville de musées à la romance d’une littérature à l’eau de rose, ni truffées de quartiers mono-ethniques où les forces de l’ordre y sont prohibées. Paris bouge, transpire de folie alternative et respire la diversité avec son melting pop d’origines multicolores. Y vivre avec le couteau du radicalisme sous la gorge? Une hérésie car ici, la différence culturelle fait l’union!

.

Publicités