24 heures au coeur de la jeunesse branchée de New-York City

Photographies Rebekah Campbell

Fascinée par la beauté féminine rebelle ou juvénile, sans la stéréotyper un instant et non sans subvertir les boys autour d’elle, la photographe américaine Rebekah Campbell dont la liste de clients de haute volée est aussi longue que ses jambes de mannequin (Dazed, Nylon, Confused et Purple), s’est immiscée un jour et une nuit dans le quotidien très arty et vitaminé de la jeunesse sans complexe de Big Apple.

« Quatorze ans à New-York, c’est comme 27 ans ailleurs dans le monde », laissait filer Jay McInerney dans La Belle Vie (2007), Rebekah Campbell le sait déjà même si elle vient à peine de poser bagages de façon permanente dans la « ville qui ne dort jamais », s’affranchissant pas à pas de la qualité ineffable, profonde et avant garde d’une jeunesse urbaine, qui allaite à ses yeux le globe de sa créativité unique et hyperactive. Car de toute évidence, ce n’est pas pour rien si Paris plagie Brooklyn sans se cacher.

À 22 ans, cette jeune photographe au talent éclaboussant de street life, se redécouvre dans Big Apple et y amplifie son art photographique! Déjà parfaitement plongée dans le bain des habitudes « Warholiennes » des pensionnaires adulescents branchés et créateurs urbains pas forcément dorés de NY, pour certains estampillés « Yuccies », elle relate en images embarquées des moments de joie et toujours esthétiques presque à l’alambiqué, sans tracas ni blabla…

D’une rencontre imprévue avec des Australiens à Williamsburg, en passant par un art show, des gumballs gobées à Chinatown, à un écumage nocturne et élégamment alcoolisé au Elvis Guesthouse, alors décoré de fausses fleurs par millier. Les corps s’y confondent et relèvent au fil des minutes leurs T-Shirts, laissant apparaître leurs tattoos minimalistes pour le bien de tous : En un instant la frivolité vient de s’emparer de la nuit.

image image image image image image image image image image image image image image image image image image image

                                ©Rebekah Campbell

Publicités