Invasion de Legos avec NATHAN SAWAYA

Les legos pullulent cette semaine! Du jeu video Lego Jurassic World, à la mise aux enchères du Lego le plus cher du monde « le faucon millenium de Star Wars », en passant par les bonbons Lego et l’ouverture d’un hôtel 100% Lego en Floride. Une overdose de briques multicolores dont l’artiste Nathan Sawaya a fait sa marque de fabrique avec son projet « The Art Of Brick ».

Un peu pop art, un peu surréaliste. La Joconde, un T-Rex de 6 mètres de long, le penseur de Rodin et une pléiade de sculptures déroutantes tout droit sorties de son imagination, Nathan Sawaya est le roi incontesté du Lego. Depuis 2007, ses figures géantes composées de briquettes de la marque Danoise cartonnent aux quatre coins du monde. Une formule ART+LEGO détonnante, un aimant à regards de 0 à 77 ans.

Un jour avocat à Wall Street, le lendemain artiste Lego. Nathan Sawaya a tout claqué au début des années 2000 pour un quotidien plus en accord avec son obsession créatrice. Aujourd’hui son studio à New-York est un paradis pour enfants avec un stock de 4millions de pièces Lego.

Dans l’optique de rendre l’art plus ludique, ses créations sont souvent des clins d’oeil, parfois parodiques et difformes à des emblèmes connus telle la réplique de Superman, la statue de la liberté avec un rayon laser, un blackberry géant ou le portrait de Lincoln.

Après un Asian Tour ultra remarqué en 2014 et un passage à Londres il y a peu, pas moins de 100 de ses oeuvres font escale jusqu’au 30 août 2015 à Versailles. Une exposition sur 1500m2 avec un million de briques mobilisées. Le slogan Lego le rappelle :  » On pardonne tout à leur créativité. » Surtout à celui qui voit « la vie en rectangle. »

image image image image image image image image image image image image image image image image image image image image

Publicités