Sur les routes insulaires de Nouvelle Zélande avec Katharina Jung

Un vent de liberté espéré et un désir brûlant pour l’aventure, la photographe allemande Katharina Jung a suivi les panneaux des open roads de Nouvelle Zélande à la recherche d’un bonheur sans argent et de potes de voyage aussi peace que love!

Des questions par milliers fusaient au point de lui tarauder l’esprit : « Qu’est-ce que je veux créer dans ma vie? Suis-je en contact avec mes désirs les plus profonds? Quel est le but? » Afin d’y répondre, cette hédoniste dans l’âme, a quitté son nid douillet d’occident et s’en est allée déployer ses ailes dans l’archipel la plus isolée et magnifiée d’Océanie, surnommé le « paradis du Pacifique »: La Nouvelle Zélande.

Ses clichés poétiques relatent alors pas à pas son avancée à travers des terres volcaniques, un littoral subtropical ou encore des espaces désertiques, un périple initiatique parsemé de rencontres magiques, de nouveaux amis à tendance boho chic presque roots, un panorama à la beauté infinie dans l’objectif, des instants libérateurs à la mélodie folk, le road trip d’une vie, rebattant ainsi les cartes du « pourquoi vivons nous sur terre »!

© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung
© Katharina Jung

© Katharina Jung

Publicités